Comment êtes-vous devenu photographe ?

j’ai toujours aimé la photographie sans que j’en sois vraiment consciente au début. L’amour de la photographie m’a envahie dès mon enfance. C’est moi qui faisais les photos de famille. A l’âge de 14 ans, je me suis achetée un reflex numérique. Je m’intéressais à tous les sujets pour les photographier, les personnes, les bords de mer, la nature étaient mes terrains d’étude. Plus tard à l’occasion d’un voyage de deux mois au USA, j’ai pu réaliser un véritable reportage sur la société américaine en séjournant dans des familles issues de différents milieux et de différentes cultures et cela sur la côte est du nord au sud, du Connecticut jusqu’à la pointe de la Floride, à Key West.

Je me suis toujours attachée à l’esthétique de l’image et à l’esthétique en général. C’est pour cela que j’ai fait l’Ecole du Louvre où l’on apprend notamment à lire et à décrypter la composition d’un tableau. Ce qui revient au même pour une photographie. Lorsque l’on décompose une image on comprend comment il faut en composer une. Il faut cadrer, remplir l’image, mettre des points d’accroche, des lignes de fuite, des premiers plans, des seconds plans. Il faut dans le même temps rechercher la lumière et les expressions. Pour cela il faut être très réactif et savoir déclencher au bon moment.

Pourquoi la photographie de mariage ? Par amour de la photographie ?

la passion et l'amour de la photographie

L’amour de la photographie

La photographie de mariage, voir le site, est une grande source d’inspiration. C’est du reportage social où tous les éléments sont réunis pour travailler dans un style photo journalistique. C’est à dire sur le vif. Il n’y a rien de plus intéressant que de capter les émotions. Lors d’un mariage, les occasions sont multiples. A chaque instant il se passe quelque chose. Durant les cérémonies, l’émotion est à son comble. Quelle belle opportunité que de pouvoir inscrire ces instants en images. J’ai appris la photographie de mariage après un stage chez un photographe de mariage. J’ai rapidement compris que ce domaine était riche et en perpétuel renouvellement.

Chaque reportage est différent. C’est à chaque fois une belle rencontre avec un couple qui attache beaucoup d’importance à la photographie. Ceux qui font appel à moi sont en général des amateurs et des amoureux de la belle image moderne loin des clichés à l’ancienne où l’on faisait poser les mariés. Ce que recherchent les jeunes mariés durant la séance photos de couple, c’est le naturel et la décontraction. Exercice que je réalise avec eux avec grand plaisir durant une vingtaine de minutes. Cette séance se déroule après les cérémonies avant ou durant le cocktail.

Quels sont vos sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspiration proviennent bien sûr des grands noms de la photographie qui sont incontournables comme Henri Cartier-Bresson et Robert Capa. Bien d’autres photographes que je découvre dans les magazines photos et les expositions m’inspirent. C’est un renouvellement perpétuel de découvertes. Cela permet de me remettre en questions, de développer mon sens artistique. Le goûts des autres, des images des autres photographes de talent développent la créativité. La photographie se crée au grès des reportages.

Comment capter les moments magiques ?

Il n’y a pas de secret. Il faut plusieurs ingrédients. L’amour de la photographie évidemment, de la motivation, une envie, un sens artistique inné, une technique apprise, de l’expérience et un peu de chance pour être là au bon moment. Rester en alerte est essentiel. Regarder, scruter puis déclencher au moment opportun. Les moments magiques peuvent arriver à tout instant, durant les cérémonies où l’émotion est vive mais aussi pendant des moments qui peuvent paraître anodins comme durant le cocktail. Il ne faut jamais baisser son attention. Tout est possible à tout moment. Il ne faut rien rater sinon ces instants sont perdus.

Faîtes-vous d’autres types de photos ?

La photographie est toute ma vie. Alors bien sûr mon appareil photographique, un Canon ne me quitte presque jamais. Il y a toujours une opportunité pour faire une photo intéressante, capter un instant de vie. Au grès de mes reportages à l’étranger, je consacre une partie de mon temps à faire des reportages personnels qui reflètent la culture et les traditions d’un pays comme dans les pays du Golfe et au Maroc. Marrakech et la Médina offrent un spectacle foisonnant de vie. Il se passe toujours quelque chose.